Lifestyle

Test de la Xiaomi Mi Smart Air Fryer : la friteuse qui donne la patate

Test de la Xiaomi Mi Smart Air Fryer : la friteuse qui donne la patate

Air fryer

Avec sa première friteuse sans huile, Xiaomi fait un pas de plus vers le tout connecté. Reste à voir si cela vaut vraiment le détour.

Tout connecter, depuis l’aspirateur jusqu’à la brosse à dents, c’est le pari de Xiaomi. Depuis son arrivée sur le marché européen il y a maintenant plusieurs années, la marque chinoise est devenue la référence de l’IoT domestique. Cette année, elle dévoile sa première friteuse sans huile, la Mi Smart Air Fryer, qui entend jouer sur les platebandes des géants de l’électroménager comme Philips ou Seb, tout en proposant un rapport qualité-prix toujours aussi attractif. Avec son design minimaliste et ses nombreuses fonctionnalités, la machine a-t-elle ce qu’il faut dans le ventre ? On a testé.

Air fryer Design et fiche method : pas de friture sur la ligne

  Mi Smart Air Fryer
Taille et poids – 3,9 kg

– 33x25x30 cm
Matériaux et revêtements – Plastique ABS blanc

– Revêtement double couche antiadhérent
Boutons et connectiques – Bouton tactile marche/arrêt

– molette de sélection clicable à écran OLED

– Connexion WiFi
Température – 40°C à 200°C

– Jusqu’à 24H de cuisson proceed

– Possibilité de programmer le démarrage à distance

– Minuteur réglable

– Maintien au chaud
Programmes de cuisson – Frites

– Ailes de poulet

– Poisson

– Steak

– Crevettes

-Légumes

– Gâteaux

– Fruits secs
Puissance – 1500W
Volume max – 3,5L
Prix 129€

Bien loin de la concurrence, la friteuse de Xiaomi se démarque avant tout par son format compact et son design épuré. Après s’être illustrée sur le marché des smartphones, la marque a depuis longtemps investi l’électroménager, et c’est souvent réussi. Le chinois mise généralement sur le minimalisme, et la Mi Smart Air Fryer n’y fait pas exception. L’appareil se présente comme un bloc rectangulaire laqué de blanc, sur lequel on retrouve une molette avec écran tactile OLED, surmontée d’un (trop) discret bouton d’alimentation. Sur le devant, le bac de 3,5L est surmonté d’une massive poignée pour éviter le moindre risque de brûlure.

© Journal du Geek

En plus d’être particulièrement belle dans une delicacies, la friteuse sans huile de Xiaomi bénéficie aussi de plusieurs avantages : son format d’abord, se révèle parfait pour les petits espaces. D’autant plus que si le bac de cuisson n’est pas particulièrement grand, il suffit largement pour deux parts d’adultes. Beau et bien fini, et promet même un nettoyage facilité grâce à son revêtement double couche antiadhérent. On n’en demandait pas moins.

Air fryer Des frites !

Logiquement, c’est par les frites que l’on s’est attaqués en premier pour ce check. Le programme automatique indique quarter-hour de cuisson à 200°C, dans la pratique il faudra compter un peu plus. Une fois les pommes de terre coupées et disposées dans le bac avec un peu d’huile, la cuisson démarre en quelques secondes. Premier constat : la Mi Smart Air Fryer chauffe vite, et ne perd pas de temps. Même lancé à pleine puissance, elle reste aussi relativement silencieuse. Attention toutefois à ne pas diriger sa sortie d’air n’importe où, le flux qui s’en échappe est relativement chaud. Sans doute pas assez pour se brûler, mais bien suffisant pour ruiner nos œufs de Pâques qui ont fini en bouillie informe.

Avec ses 3,5L de contenance, la friteuse de Xiaomi ne régalera pas une famille nombreuse. Non seulement le bac est relativement étroit, mais en plus, il est nécessaire de le remplir à peine aux 3/4. C’est d’ailleurs le seul défaut notable de ce kind de cuisson : malgré une circulation de l’air à 360°, il faut régulièrement mélanger le contenu du bac, sous peine d’obtenir un résultat très inégal. Rien de bien grave, mais n’espérez pas lancer la cuisson de vos frites depuis l’software lorsque vous quittez le travail pour les retrouver dorées et croustillantes 40 minutes plus tard.

La Mi Smart Air Fryer de Xiaomi ne s’y trompe d’ailleurs pas, et nous sonne à intervalles réguliers pour indiquer qu’il est temps de mélanger la préparation. L’exercice semble un peu rébarbatif, mais il s’avère en fait très easy. Il suffit de sortir le tiroir pour que la cuisson s’arrête, de le secouer pour déplacer les ingrédients, et de le replacer pour relancer la machine. Durée moyenne de l’opération : 10 secondes, et pas de vaisselle supplémentaire.

Après une première cuisson approximative, il est facile de prendre ses marques sur la machine, qui se révèle très easy à utiliser. Le résultat est parfait : en à peine 25 minutes, les frites sont croustillantes et cuites à cœur, même sans matière grasse extreme.

Air fryer Tout cuire, ou presque

Sur le papier, la friteuse de Xiaomi fait bien plus que des frites. Avec une température succesful d’osciller entre 40°C et 200°C, l’appareil promet aussi de réaliser des yaourts, des steaks grillés, des fruits déshydratés, et même de cuire des gâteaux. Grâce à sa fonction basse température, il peut aussi décongeler et fermenter. Autant de promesses qui donnent d’emblée l’eau à la bouche. En plus de son design, la Mi Smart Air Fryer entend se démarquer de la concurrence en jouant la carte de la polyvalence. À l’écouter, la machine est succesful de tout cuire (ou presque), sans ajouter d’huile ni salir son 4.

Après le succès des frites, on s’est ensuite attaqué aux nombreuses promesses de l’appareil. Les fruits séchés d’abord, nécessitent une très longue période de cuisson à 40°C. Après une déshydratation d’environ six heures, c’est une réussite totale, le résultat colle parfaitement à nos attentes, et il faut l’admettre : c’est très bon. Même constat pour les mozza sticks, qui sortent croustillants et parfaitement dorés après une quinzaine de minute dans la machine.

On a déjà hâte de tester les compétences de la Smart Air Fryer avec la cuisson de gâteaux, de yaourts et les plats plus élaborés. En attendant, la machine s’impose aussi comme un très bon moyen de décongeler les aliments. Le ache notamment, ressort comme s’il était frais, un bon level donc.

Le bilan est plus que positif : sans être totalement parfaite, la friteuse de Xiaomi permet bien plus que simplement frire des aliments. Un très bon level à l’heure où le marché de l’électroménager a tendance à nous vendre des appareils de plus en plus spécifiques, quitte à nous ruiner et à saturer nos placards. Le constat s’applique aussi pour son nettoyage : on craignait que l’appareil ne soit difficile ou rébarbatif à nettoyer, on peut en fait difficilement faire plus easy : le tiroir passe au lave-vaisselle. Le revêtement n’accroche pas, et il suffit d’un coup d’éponge pour venir à bout des éventuels résidus.

Air fryer Qui a vraiment besoin d’une friteuse connectée ?

La friteuse sans huile de chez Xiaomi est un succès indéniable. Il y a pourtant une selected qu’on peut reprocher à la marque chinoise : son obsession à vouloir connecter nos appareils tourne parfois au ridicule. Concernant la Air Fryer, tout fonctionne parfaitement depuis l’interface de l’écran OLED, qui se révèle d’une simplicité à toute épreuve pour lancer des cuissons automatiques, mais aussi gérer la température et le temps de cuisson.

Du côté de l’software, le bilan est beaucoup moins impressionnant. Certes, le logiciel Xiaomi Home est agréable à utiliser, et plutôt bien pensé. Il y a d’ailleurs fort à parier qu’il est déjà installé sur la plupart des smartphones, pour peu de posséder un autre appareil de la marque. Cependant, il n’apporte définitivement pas grand-chose. Les recettes incluses dans l’software sont plutôt basiques, et loin de couvrir l’étendue des possibilités offertes par la machine. L’assistant Google lui non plus, n’apporte rien de significatif, et tombe rapidement dans l’oubli. Seul réel avantage : l’possibility de création de recettes, qui permet de paramétrer la température et le temps de cuisson de nos mozza sticks préférés pour être sûrs de ne plus se tromper.

Notez qu’il est aussi potential d’utiliser l’software pour lancer des cuissons à distance ou les programmer pour plus tard. Une fonctionnalité qui, là encore, ne nous a pas franchement convaincus. En plus du respect — discutable — de la chaîne du froid lié au fait de laisser des ingrédients crus plusieurs heures dans la friteuse, le fait de ne pas mélanger régulièrement la préparation vous assurera presque systématiquement une cuisson irrégulière.

Air fryer Prix et disponibilité

Annoncée à 129€ sur le web site officiel de la marque, la Xiaomi Mi Smart Air Fryer est régulièrement proposée sous la barre des 100€. On ne doutait pas de l’wonderful rapport qualité-prix de l’appareil, mais en promotion, il devient l’un des plus intéressants du marché. Rendez-vous chez la plupart des websites marchands pour guetter les offres.

Découvrir la Mi Smart Air Fryer de Xiaomi

Air fryer Xiaomi Mi Smart Air Fryer

0.00

Note de la rédaction

8.0/10

Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *